Tester son activité

La couveuse d’activités agricoles et alimentaires

Un compagnonnage pour s’immerger dans les métiers de paysan ou d’artisan alimentaire et tester votre projet d’installation

TESTER LE MÉTIER, AVANT DE S’INSTALLER

par Christophe Trehet | Marc Bianchi maraîcher en devenir à Toussacq

La couveuse d’activités, qu’est-ce que c’est ?

La couveuse permet ce qu’on appelle « le test d’activités ». Ce dernier définit le moyen pour une (ou des) personne(s) de développer des activités (agricoles, agro-alimentaire ou de conseil) de manière responsable et autonome en grandeur réelle, sur une durée limitée et dans un cadre limitant et échelonnant la prise de risque. L’objectif est d’évaluer le projet et soi-même dans le but de décider de la poursuite, de l’ajustement ou de l’abandon du projet d’installation agricole ou de création d’entreprises artisanales.
La couveuse, ce sont 4 grandes fonctions qui, rassemblées, permettent d’offrir un cadre sécurisant et un accompagnement rapproché tout au long du test d’activités.
Fonction Couveuse

La signature d’un Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise (statut créé par la Loi n° 2003-721 du 1 août 2003 pour l’initiative économique) offre un cadre légal au couvé pour tester son activité. Ce contrat permet ainsi l’hébergement économique, juridique, social et fiscal de l’activité de l’entrepreneur par la couveuse. Par ailleurs, l’entrepreneur, grâce au statut conféré par le CAPE, bénéficie d’une couverture sociale et recharge ses droits au chômage au travers du salaire que lui permet de générer son activité.

Fonction Pépinière

La fonction pépinière, c’est la mise à disposition auprès des couvés de moyens de production leur permettant de mettre œuvre leur projet en limitant les investissements personnels au stade du test. 

La coopérative les Champs des Possibles – qui est tout à la fois une entreprise au statut d’exploitation agricole et un centre de formation – facilite ainsi l’accès au foncier ou à un local de transformation, à du matériel agricole ou à un outil de transformation, à des installations techniques ou à un cheptel, etc.

Fonction Accompagnement

Accompagnement individuel

L’entrepreneur à l’essai est doublement accompagné:

Par le chargé d’accompagnement, salarié des Champs des Possible,

  • Accompagnement renforcé sur les aspects entrepreneuriaux (comptabilité, gestion/suivi économique, commercialisation, etc.),
  • Accompagnement sur la mise en œuvre du projet d’installation (parcours PPP pour les porteurs de projet agricole, recherche de foncier/d’un local futur, réalisation d’un plan d’entreprise, etc.)

Par un tuteur, professionnel en activité

  • Accompagnement technique (savoir-faire métier),
  • Transmission de savoir et d’expérience.

Formation

Sur différents thèmes selon les besoins (agronomie, machinisme, réglementation en hygiène alimentaire, gestion et comptabilité, diversification…), compagnonnage professionnel, ressources pour l’autoformation.

Fonction Animation Développement

Insertion dans un réseau professionnel
Pour les projets agricoles

Réseau de paysans et de partenaires techniques et économiques : pôle ABIOSOL (GAB, réseau des AMAP, Terre de Liens, Champs des Possibles), PAI, chambres d’agriculture, AEV, SAFER, CFPPA, etc.

Pour les projets alimentaires

Réseau d’artisans professionnels et de partenaires au sein de la profession de la transformation alimentaire :

réseau d’artisans en activité (Synabio – Syndicats professionnels des entreprises de la bio, Syndicat National des Brasseurs Indépendants, Apéro du Levain), cuisines partagées en location, instituts techniques de la transformation alimentaire (CERVIA, CLAQ…), producteurs agricoles (GAB, Houblon de France)

Aide à la commercialisation

Appui au développement de groupes AMAP, partenariat avec des magasins bio, etc.

Vous êtes intéressé(e) par la couveuse ?

Les Champs des Possibles sont engagés au sein des réseaux :

Nos soutiens

Pin It on Pinterest