Abdenour HAMMAD

Abdenour HAMMAD

Eleveur de chèvres sur la ferme de Toussacq

 

Abdenour est arrivĂ©e aux Champs des Possibles en fĂ©vrier 2021 dans l’idĂ©e de dĂ©marrer un atelier d’Ă©levage caprin sur la ferme de Toussacq.

 

PRÉSENTATION

Abdenour a suivi le parcours classique de nombreux enfants de la ville : après des études supérieures de comptabilité et contrôle de gestion, il a travaillé dix ans dans la finance au sein d’une multinationale. Lorsqu’en 2012, une collègue lui propose d’intégrer son AMAP parisienne, Abdenour n’hésite pas une seconde. Il y redécouvre l’amour des bons produits, apprécie de rencontrer les producteurs et prend conscience de la diversité du monde paysan. C’est un déclic fort : lassé de tout ce qui ne tourne pas rond dans le monde de l’entreprise et enthousiasmé par le documentaire Demain, Abdenour décide de renouer avec un métier plus en phase avec ses valeurs, écologiques, de retour à la nature, à l’artisanat et à un savoir-faire ancestral. Il s’inscrit au BPREA élevage caprin et transformation fromagère du CFPPA du Pradel, en Ardèche. Il étudie les week-ends et réalise les semaines de stage obligatoires sur ses périodes de congés, à la ferme de la Noue, dans les Yvelines.

En pleine installation en Seine et Marne

Aujourd’hui, Abdenour et Isabelle, sa compagne, sont en pleine installation à la ferme de Toussacq. Ils sont à la tête d’un troupeau de 29 chevrettes et d’un chevreau. Le début de la production est prévu pour mars 2022.

Abdenour ressent une immense satisfaction à transformer un produit vivant et qui nourrit, en plus d’enchanter les papilles des consommateurs. Il accorde beaucoup d’importance aux temps de contact avec les mangeurs, qu’ils soient amapiens, clients de la boutique à la ferme ou des marchés, que ce fils et petit-fils de commerçants aime tenir.

À Toussacq, il apprécie de disposer d’une autonomie alimentaire totale, un luxe aujourd’hui, grâce aux 10 ha de prairies à sa disposition et aux champs de céréales de la ferme. Grâce à l’aide que lui apportent les entrepreneurs et tuteurs de la ferme, il apprend volontiers à faire les foins et à presser la paille pour ses animaux. Dans le cadre du projet agroforestier en cours de développement à la ferme, Abdenour rêve de prairies bocagères pour ses chèvres, et même d’un petit bosquet où ses animaux pâtureront au frais à la belle saison.

 

Perspectives

Quand la chèvrerie de Toussacq sera enfin sortie de terre et que l’atelier caprin ira « comme sur des roulettes », et pour aller plus loin encore dans sa démarche paysanne, Abdenour et Isabelle espèrent développer des ateliers complémentaires, notamment un petit élevage de cochons plein air nourris au petit-lait des chèvres. Ces deux-là ont des projets plein la tête, pour le plus grand plaisir de tous ceux qui dégusteront bientôt leurs délicieux produits.

ECRIRE A ABDENOUR

2 + 14 =

Vous êtes intéressé(e) par la coopérative pour votre créer votre activité ?

 

Les Champs des Possibles sont engagés au sein des réseaux :

Nos soutiens

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this

Pin It on Pinterest