Alexandre FAUCHER

Alexandre FAUCHER

Eleveur Berger

Berger itinérant dans la forêt de Fontainebleau, Alexandre a intégré la couveuse d’activités en 2015 et est devenu entrepreneur-salarié-associé de la coopérative dès 2017.

PRÉSENTATION

Alexandre Faucher est entré en couveuse en tant qu’éleveur-berger en 2015. Le test d’activité Alexandre s’insérait dans le cadre d’un projet novateur au sein de la forêt de Fontainebleau qui visait à étudier les effets du pâturage sur le couvert végétal. L’objectif étant de restaurer des pelouses sablo-calcaires, des prairies et des landes, habitats favorables pour un certain nombre d’oiseaux comme la fauvette pitchou et la pie grièche-écorcheur.

Dans un premier temps, une convention avec l’ONF a été conclue pour une durée de trois ans et des relevés botaniques, entomologiques et ornithologiques ont été réalisés sur plusieurs placettes par zone avant la mise en pâture des parcelles par le troupeau d’Alexandre.

A la fin 2017, Alexandre a souhaité continuer son activité de berger dans la forêt de Fontainebleau en s’engageant en tant qu’entrepreneur salarié-associé au sein de la coopérative.

    ACTIVITÉS, PRODUITS ET SERVICES

    Le troupeau est composé actuellement d’environ 160 brebis, de races Suffolk, Limousine et Solognote. Cette dernière est une race à faible effectif faisant l’objet d’un programme de préservation (www.geodesheep.com). A terme, la troupe devrait être composée d’environ 350 brebis. Ces deux races françaises sont rustiques et capables de valoriser une végétation pauvre et ligneuse sans complément alimentaire. Il s’agit d’un élevage en plein air toute l’année. Maintenus dans leur zone de pâture dans des parcs ou en parcours, les animaux restent sous le contrôle de leur berger, aidé par ses chiens, et font l’objet d’une surveillance permanente. Les trajets entre les différents sites pâturés se font en transhumances pédestres depuis 2015.

    Les agneaux naissent en forêt de Fontainebleau et y grandissent. Comme leurs mères, ils ne reçoivent pas de compléments alimentaires, ils grandissent à leur rythme.

    La vente se fait en circuit court en direct au consommateur, via les Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne (AMAP). Les AMAP sont des réseaux de consommateurs, désireux de s’impliquer dans la sauvegarde d’une agriculture paysanne de proximité. Les adhérents des associations sont invités régulièrement à venir participer à la vie du troupeau (transhumances, tonte, chantiers de débroussaillage).

    Forêt de Fontainebleau

    Le troupeau d’Alexandre pâture dans la forêt de Fontainebleau.

    CONTACTER ALEXANDRE

    12 + 1 =

    Vous êtes intéressé(e) par la coopérative pour votre créer votre activité ?

     

    Les Champs des Possibles sont engagés au sein des réseaux :

    Nos soutiens

    Pin It on Pinterest